2160 St Paul, Rossland (C.-B.) VOG 1Y0
Tél: 250-362-3395  |   Fax: 250-362-3374

L’éducation autochtone au CSF

L’ONU décrète 2019, année internationale des langues autochtones. Les Autochtones parlent plus de 70 langues au Canada*.

Au Canada, près de 1,7 million de personnes** font partie des Autochtones (Premières Nations, Métis et Inuits). Le curriculum de la Colombie-Britannique prescrit l’intégration des savoirs autochtones dans les différentes matières scolaires pour tous les élèves.

Au sein du Conseil scolaire francophone de la Colombie-Britannique, plusieurs acteurs travaillent en collaboration afin de promouvoir l’éducation autochtone. Dans chaque communauté école, un comité formé de parents autochtones bénévoles, d’élèves autochtones et de membres du personnel est constitué afin de conseiller et d’orienter l’éducation autochtone dans les écoles. Des membres de ce Comité école consultatif pour le rehaussement de l’éducation autochtone (CÉCRÉA) et d’autres intervenants du CSF et de l’extérieur se rencontrent quelques fois par année pour dicter les orientations du CSF en matière d’éducation autochtone. Les budgets et orientations du CSF en éducation autochtone sont aussi présentés à ce Comité consultatif pour le rehaussement de l’éducation autochtone (CCRÉA).

Les conseillers pédagogiques en éducation autochtone ont pour mission de créer des liens avec les communautés autochtones locales, en aidant à la création d’un réseau de contacts locaux pour chaque école et faciliter la communication entre les écoles et ces communautés. Ils ont aussi pour mandat de soutenir les enseignants dans l’intégration des savoirs autochtones auprès des élèves.

Depuis la rentrée précédente, Diane Campeau et Murielle Cayouette, conseillères pédagogiques en éducation autochtone au sein du CSF, délivrent aux enseignants la formation « Autochtones 101 » qui couvre plusieurs volets dont le vocabulaire approprié à utiliser pour parler des Autochtones et les éléments de protocole importants.  Un aperçu de la situation politique, géographique, historique et culturelle des peuples autochtones, un survol des exigences du ministère en éducation autochtone et les ressources disponibles sont aussi présentés.

« Mme Campeau avait déjà créé l’outil Autochtones 101, qu’elle proposait à d’autres organisations. En début d’année, nous avons adapté cette formation pour les besoins des enseignants du CSF, et nous avons ajouté une partie portant sur le territoire traditionnel spécifique à chaque école. » indique Murielle Cayouette, conseillère pédagogique en éducation autochtone. « Le but de la formation est que les enseignants du CSF aient au moins un minimum de connaissances sur l’expérience autochtone au Canada, sur les attentes envers eux en tant qu’enseignants en Colombie-Britannique et sur les peuples autochtones de leur région.  C’est un excellent point de départ pour les aiguiller dans leur pratique. »

Également des rencontres individuelles et modélisations sont organisées dans différentes écoles pour montrer aux enseignants comment intégrer les savoirs autochtones sur un thème spécifique.

« Intégrer les savoirs autochtones dans sa pratique, ça passe entre autres par l’intégration d’autres concepts pédagogiques, tels que l’apprentissage expérientiel, la pédagogie par le lieu, l’approche narrative et la pédagogie culturelle. Lorsqu’on fait une activité qui inclut les savoirs autochtones, on constate souvent que les élèves sont engagés et actifs.  Souvent, ce type d’approche bénéficie à toute la classe. », explique Murielle Cayouette, conseillère pédagogique en éducation autochtone.

Diane Campeau, conseillère pédagogique en éducation autochtone, ajoute : « L’intégration des savoirs autochtones se réalise à travers une pédagogie qui est également culturellement signifiante, à partir des principes éducatifs autochtones. Ces principes éducatifs également inscrits dans notre curriculum peuvent favoriser la réussite de tous les élèves. »

La création de trousses thématiques pour les journées importantes au calendrier (journée du chandail orange, journée Louis Riel, journée nationale des Autochtones, etc.) et la création d’une banque d’activités autochtones adaptée au nouveau curriculum font partie des dossiers sur lesquels les conseillères pédagogiques travaillent depuis septembre.

« Il peut être intimidant, en particulier pour un nouvel enseignant provenant d’ailleurs dans le Canada ou le monde, d’intégrer les savoirs autochtones dans les différentes matières.  Notre rôle en tant que CP autochtone est de les soutenir en proposant des formations, des ressources et même du soutien en classe si c’est nécessaire. L’idée est qu’avec notre aide, les enseignants deviennent de plus en plus autonomes dans cet aspect de leur pratique. », conclue Murielle Cayouette, conseillère pédagogique en éducation autochtone.

Les élèves identifiés comme Autochtones ont accès à des activités ou à du soutien particulier pour les soutenir aux plans académiques, émotionnels et/ou culturels. Chaque élève identifié se voit octroyer un certain montant d’argent et les parents de l’élève, de concert avec l’administration scolaire, choisissent comment cet argent sera dépensé.

Le 8 novembre dernier, à l’occasion de la Journée des vétérans autochtones, 15 élèves de 8e année de l’école de l’Anse-au-sable (Kelowna), ont bénéficié d’une sortie au Mount Boucherie avec des Aînés de la Nation Syilx Okanagan.

Mont Boucherie copie_web

 

157 élèves de la 7e à la 10e année de l’école des Pionniers-de-Maillardville (Port Coquitlam) ont reçu, le 15 janvier dernier, une présentation sur les savoirs ancestraux de la nation Stó:lō particulièrement au regard de la pêche au saumon sur la rivière Fraser. M. McHalsy a aussi présenté aux élèves et aux enseignants plusieurs mots du vocabulaire de la langue Halq’eméylem.

photo de Sonny McHalsy-web

 

Le 1er février dernier l’école de l’Anse-au-sable a eu le plaisir de recevoir à l’école, Natasha Kanapé Fontaine de la Nation Innu, poète, slammeuse et actrice très connue au Québec. Elle est venue réciter un de ses slams et répondre aux questions des élèves.

photo de Natasha Kanapé Fontaine 2_web

 

Pour plus d’informations sur l’éducation autochtone au CSF et l’entente de rehaussement, rendez-vous sur : https://www.csf.bc.ca/publications/entente-autochtone/

 

* Recensement 2016 : https://www12.statcan.gc.ca/census-recensement/2016/as-sa/98-200-x/2016022/98-200-x2016022-fra.cfm

** Recensement 2016 :  https://www12.statcan.gc.ca/census-recensement/2016/rt-td/ap-pa-fra.cfm